Un peu de moi

Le hasard n'existe pas 

Au plus profond de moi, j’ai toujours su, qu’il devait y avoir une raison pour laquelle j'étais sur terre. Très tôt, enfant, je me demandais ce que je faisais ici,  qu’il n’y avait pas de hasard dans la vie, et tout mon être savait qu’il y avait autre chose au-delà de mon quotidien sans vraiment savoir quoi...

Le sentiment de ne pas être en accord avec l'être que je suis, le sentiment de ne pas être à ma place m’a très longtemps habité.

Je suis née en France et d'origine Algérienne, emportée par le courant des traditions, de l’éducation et des cultures familiales arabes d’un côté dont j'ai hérité et, des schémas sociétales européens de l’autre, dont les paradigmes se ressemblent tous, je répondais oui, à tout ce que ce monde attendait de moi, CES  mondes totalement opposés dans et avec lesquels j’ai grandi.

Le but ici n’est pas de vous raconter ma vie, mais simplement de poser le  décor que j'ai choisi,  pour cette incarnation.

Les normes religieuses, familiales, et traditionnelles, le poids du sacrifice, les règles, la peur, les croyances limitantes, les obligations, la place et le rôle de la femme, la parole étouffée, la féminité inexprimée, la responsabilité de l'homme, les émotions masculines réprimées,  l’obéissance, la compétition, les interdits et de l’autre côté , ce qui me paraissait comme l’ostentation poussée à son paroxysme mais qui n'avait guère plus de résonance en moi. Je me questionnais...

Et l'amour de soi dans tout ça ? 

Décor multiculturel  qui a son importance pour moi car c’est  grâce à tout cela, c'est ce tout parfait pour mon évolution, qui me permet aujourd'hui d'être celle que je suis , une "fâme" qui porte le prénom d’Ourihya , (Horiya)  -حرية- qui veut dire Liberté en arabe.

La liberté d’être qui l’on est et que l’on a toujours été quelque soit le décor qui nous entoure. Je parle ici de la liberté intérieure, celle de la vérité, qui n'est assujettie à aucune règle de fonctionnement sociétale ou autre. 

Ma formation? la vie ! tout simplement, elle est ma meilleure formation continue, toutes les connaissances acquises par les expériences qu’elle m'a demandé de vivre à aujourd’hui et encore à découvrir, mes dons mis en lumières, c’est elle qui me les enseigne tout au long de mon évolution. J'ai appris à l'écouter, à danser, à jouer avec elle. J’ai cœur à transmettre,  à vous ouvrir à une lecture de ce qu’elle vous, nous enseigne, en vous aidant à vous reconnecter à vous "m’aime" par mon accompagnement.

il n’y a pas de méthode particulière puisque nous sommes tous différents mais néanmoins complémentaires, ce qui fait notre unité. Prenez l’image de la main, les doigts eux, sont tous différents, uniques et distincts mais , dans leur individualité , non seulement ils forment la main mais ils en font partie.

Sur mon chemin d'évolution dans la découverte de moi-même,  à travers un travail de déconditionnement personnel profond, d'expériences de vie terrestres et célestes, il m’a été remis ce bâton de la liberté , que je souhaite, à mon tour  vous transmettre tel un relais, qu’ à votre tour vous transmettrez, je le souhaite.

Aujourd’hui en tant que "fâme" guérisseuse, je prends la place qui me revient, pleinement et simplement en osant, et en m’accordant le droit d’être qui je suis.

Ourihya Guerdane